logements collectifs

Construction de 32 logements collectifs à Barby (73)

MISE À JOUR : le chantier a débuté
Le projet doit être implanté dans un cadre extrêmement sensible, la puissance du paysage naturel et la proximité de constructions traditionnelles remarquables demandent une subtilité d’approche, d’autant plus que le positionnement en belvédère, au dessus du centre de Barby, rendra ce nouveau programme identifiable dans un périmètre géographique assez vaste.

Construction de 32 logements collectifs à Barby (73)

MISE À JOUR : le chantier a débuté
Le projet doit être implanté dans un cadre extrêmement sensible, la puissance du paysage naturel et la proximité de constructions traditionnelles remarquables demandent une subtilité d’approche, d’autant plus que le positionnement en belvédère, au dessus du centre de Barby, rendra ce nouveau programme identifiable dans un périmètre géographique assez vaste.

Lauréat 55 logements Le Carrare

L’opération de construction de 55 logements locatif/accession sociale de Rhône Saône Habitat se situe au nord de la ZAC, à l’angle de l’avenue Salengro et de la rue François Giroud. Le site, à l’échelle urbaine, nous a inspiré une image extrêmement homogène formée par des blocs de marbre blanc stockés en carrières après extraction. Cette métaphore ne nous a pas quitté lors de notre de travail de conception et a fortement influencé notre concept.

Lauréat 55 logements Le Carrare

L’opération de construction de 55 logements locatif/accession sociale de Rhône Saône Habitat se situe au nord de la ZAC, à l’angle de l’avenue Salengro et de la rue François Giroud. Le site, à l’échelle urbaine, nous a inspiré une image extrêmement homogène formée par des blocs de marbre blanc stockés en carrières après extraction. Cette métaphore ne nous a pas quitté lors de notre de travail de conception et a fortement influencé notre concept.

LAURÉAT VILLA VAUBAN RÉSIDENCE ÉTUDIANTE

La résidence Blandan a été livrée à la rentrée 2017.
Coût des travaux : 9 M€ HT

LAURÉAT VILLA VAUBAN RÉSIDENCE ÉTUDIANTE

La résidence Blandan a été livrée à la rentrée 2017.
Coût des travaux : 9 M€ HT

LAURÉAT « CROIX BERTHAUD » RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE 300 LOGEMENTS EN SITE OCCUPÉ

L’ensemble immobilier CROIX BERTHAUD est implanté à la lisière urbaine sud de Saint Chamond et s’adosse à flanc de coteau sur les contreforts paysagers du Pilat. Le site domine la ville et se positionne en promontoire, profitant ainsi d’un panorama très privilégié. L’environnement urbain de proximité est constitué essentiellement d’un tissu pavillonnaire largement dominé par les immeubles collectifs.

LAURÉAT « CROIX BERTHAUD » RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE 300 LOGEMENTS EN SITE OCCUPÉ

L’ensemble immobilier CROIX BERTHAUD est implanté à la lisière urbaine sud de Saint Chamond et s’adosse à flanc de coteau sur les contreforts paysagers du Pilat. Le site domine la ville et se positionne en promontoire, profitant ainsi d’un panorama très privilégié. L’environnement urbain de proximité est constitué essentiellement d’un tissu pavillonnaire largement dominé par les immeubles collectifs.

« DOMAINE DE L’ÉTANG » RÉHABILITATION DE 367 LOGEMENTS, EN SITE OCCUPÉ

Le domaine de l’étang dessine un plan masse assez bien composé malgré la brutalité apparente de son orthogonalité. En effet, les immeubles positionnés en trame orthogonale dessinent et délimitent des espaces collectifs bien identifiés dont le stade forme la plateforme centrale du site.
Les poches rectangulaires encadrant le stade sont occupées par les parkings et une aire de jeux ombragée et bien végétalisée. Le redan Nord Ouest formé par les immeuble B et C dessine un cadre pour le centre paroissial. Côté Nord, la bande commerciale formant le socle du bâtiment 1 et la MJC apportent une certaine attractivité.

« DOMAINE DE L’ÉTANG » RÉHABILITATION DE 367 LOGEMENTS, EN SITE OCCUPÉ

Le domaine de l’étang dessine un plan masse assez bien composé malgré la brutalité apparente de son orthogonalité. En effet, les immeubles positionnés en trame orthogonale dessinent et délimitent des espaces collectifs bien identifiés dont le stade forme la plateforme centrale du site.
Les poches rectangulaires encadrant le stade sont occupées par les parkings et une aire de jeux ombragée et bien végétalisée. Le redan Nord Ouest formé par les immeuble B et C dessine un cadre pour le centre paroissial. Côté Nord, la bande commerciale formant le socle du bâtiment 1 et la MJC apportent une certaine attractivité.

CONCOURS LA RICAMARIE / Construction de 40 logements, réhabilitation de 40 logements et démolition de 120 logements

Le projet est implanté à mi-parcours entre Saint-Etienne et Firminy, à la jonction entre La Ricamarie et Le Chambon Feugerolles. Le lieu concentre une partie de l’histoire Stéphanoise, à la fois façonnée par les origines rurales de Haute Loire et par l’aire industrielle et minière des 19e et 20e. Cette époque est à présent révolue mais certaines traces historiques restent émergentes (plateforme du Puits Pigeot fermé en 1983 et qui a marqué la fin de l’activité minière Stéphanoise et crassier Saint Pierre marquant actuellement fortement le paysage).

CONCOURS LA RICAMARIE / Construction de 40 logements, réhabilitation de 40 logements et démolition de 120 logements

Le projet est implanté à mi-parcours entre Saint-Etienne et Firminy, à la jonction entre La Ricamarie et Le Chambon Feugerolles. Le lieu concentre une partie de l’histoire Stéphanoise, à la fois façonnée par les origines rurales de Haute Loire et par l’aire industrielle et minière des 19e et 20e. Cette époque est à présent révolue mais certaines traces historiques restent émergentes (plateforme du Puits Pigeot fermé en 1983 et qui a marqué la fin de l’activité minière Stéphanoise et crassier Saint Pierre marquant actuellement fortement le paysage).

RÉHABILITATION 70 LOGEMENTS EN SITE OCCUPÉ ET EXTENSION 11 LOGEMENTS

ARCHITECTE : JSA BUREAU D’ÉTUDES :ALTERECO (économie) / STREM (fluides) / COGECI (structure) NOM MAÎTRE D’OUVRAGE : 3F IMMOBILIER RHONES ALPES ANNÉE DE RÉALISATION : LANCEMENT ÉTUDE 2015 / LIVRAISON 2018 DÉLAI DE CHANTIER: 14 MOIS PRESTATIONS RÉALISÉES : BASE

RÉHABILITATION 70 LOGEMENTS EN SITE OCCUPÉ ET EXTENSION 11 LOGEMENTS

ARCHITECTE : JSA BUREAU D’ÉTUDES :ALTERECO (économie) / STREM (fluides) / COGECI (structure) NOM MAÎTRE D’OUVRAGE : 3F IMMOBILIER RHONES ALPES ANNÉE DE RÉALISATION : LANCEMENT ÉTUDE 2015 / LIVRAISON 2018 DÉLAI DE CHANTIER: 14 MOIS PRESTATIONS RÉALISÉES : BASE

RÉHABILITATION DE 245 LOGEMENTS, EN SITE OCCUPÉ

L’ensemble « Le Belvédère» porte très bien son nom. Il domine tout le secteur Nord-Est de Lyon et reste visible dans le paysage depuis des lieux majeurs de l’agglomération, notamment depuis le site Chazière à la Croix Rousse, l’avant du tunnel de Fourvière en entrée Nord de Lyon, et surtout depuis les berges de Saône en centre ville. Toutes les façades de chaque tour sont donc stratégiquement importantes. Par ailleurs, les 4 bâtiments semblent émerger de l’écrin de verdure formé par la colline de Fourrière, ce qui fait contraster de manière très prégnante leur forme cubique.

RÉHABILITATION DE 245 LOGEMENTS, EN SITE OCCUPÉ

L’ensemble « Le Belvédère» porte très bien son nom. Il domine tout le secteur Nord-Est de Lyon et reste visible dans le paysage depuis des lieux majeurs de l’agglomération, notamment depuis le site Chazière à la Croix Rousse, l’avant du tunnel de Fourvière en entrée Nord de Lyon, et surtout depuis les berges de Saône en centre ville. Toutes les façades de chaque tour sont donc stratégiquement importantes. Par ailleurs, les 4 bâtiments semblent émerger de l’écrin de verdure formé par la colline de Fourrière, ce qui fait contraster de manière très prégnante leur forme cubique.

construction de 38 logements collectifs à Annecy

CONTEXTE L’ecoquartier Vallin Fier prend place sur une plateforme horizontale dégageant une impression d’espace et de lumière. En arrière plan, le Parmelan et le Mont Veyrier offrent un décor naturel saisissant. Le site, en pleine mutation, forme une grande lanière

construction de 38 logements collectifs à Annecy

CONTEXTE L’ecoquartier Vallin Fier prend place sur une plateforme horizontale dégageant une impression d’espace et de lumière. En arrière plan, le Parmelan et le Mont Veyrier offrent un décor naturel saisissant. Le site, en pleine mutation, forme une grande lanière

CONSTRUCTION DE 5 LOGEMENTS ET UN LOCAL COMMERCIAL

Le bâtiment du 22 rue de Bourgogne s’inscrit dans cette tradition de petite industrie et d’artisanat. Son fronton néo-classique sur la rue de Bourgogne est tout à fait représentatif de cet héritage industriel de qualité. Derrière le fronton minéral en béton et Mâchefer s’étend un hall qui couvre l’ensemble du tènement. La structure de charpente tramée régulièrement environ tous les 5 mètres supporte une couverture en tuiles équipée de 5 verrières.

CONSTRUCTION DE 5 LOGEMENTS ET UN LOCAL COMMERCIAL

Le bâtiment du 22 rue de Bourgogne s’inscrit dans cette tradition de petite industrie et d’artisanat. Son fronton néo-classique sur la rue de Bourgogne est tout à fait représentatif de cet héritage industriel de qualité. Derrière le fronton minéral en béton et Mâchefer s’étend un hall qui couvre l’ensemble du tènement. La structure de charpente tramée régulièrement environ tous les 5 mètres supporte une couverture en tuiles équipée de 5 verrières.

construction de 21 logements collectifs

Le projet concerne la construction de 20 logements collectifs et un logement individuel sur le site nommé «îlot Basset». Le nouveau bâtiment sera composé de volumes allant du R+0 au R+4, en cohérence avec les immeubles mitoyens existants et assis sur une plateforme de stationnements semi-enterrée.

construction de 21 logements collectifs

Le projet concerne la construction de 20 logements collectifs et un logement individuel sur le site nommé «îlot Basset». Le nouveau bâtiment sera composé de volumes allant du R+0 au R+4, en cohérence avec les immeubles mitoyens existants et assis sur une plateforme de stationnements semi-enterrée.