LAURÉAT « CROIX BERTHAUD » RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE 300 LOGEMENTS EN SITE OCCUPÉ

ARCHITECTE : JSA
BUREAU D’ÉTUDES : BOST (structure) / LMI (fluides) / OPENERGY (thermique)
NOM MAÎTRE D’OUVRAGE : GIER PILAT HABITAT / DALKIA / CITINEA
ANNÉE DE RÉALISATION : LANCEMENT ÉTUDE 2017 / LIVRAISON 2019
DÉLAI DE CHANTIER: 12 MOIS
PRESTATIONS RÉALISÉES : BASE (concours lauréat)
MONTANT DE TRAVAUX : 8 600 000,00 €HT
ADRESSE : QUARTIER SAINT MARTIN 42152 SAINT CHAMOND

NOMBRE DE LOGEMENTS : 300
SURFACE PLANCHER : 20 000 M2
LABEL OBTENU : BBC RÉNOVATION
MARCHE DE TRAVAUX : ENTREPRISE GÉNÉRALE

PRÉSENTATION

L’ensemble immobilier CROIX BERTHAUD est implanté à la lisière urbaine sud de Saint Chamond et s’adosse à flanc de coteau sur les contreforts paysagers du Pilat. Le site domine la ville et se positionne en promontoire, profitant ainsi d’un panorama très privilégié. L’environnement urbain de proximité est constitué essentiellement d’un tissu pavillonnaire largement dominé par les immeubles collectifs.
La pente globale du terrain reste cependant orientée plein nord mais sans masque solaire notable en amont. Sur ce site incliné, les immeubles sont orientés soit Est/Ouest, soit Nord/Sud. leur ensoleillement et leur ventilation naturelle restent donc potentiellement assez favorables.
Ils s’articulent autour d’espaces verts généreux et notamment un jardin central arboré de belles unités. Le stationnement s’organise en grande partie sur la périphérie du site, ce qui permet de préserver l’espace paysager entre les immeubles.

PRINCIPE ARCHITECTURAL

Les bâtiments sont tous conçus sur le même modèle de composition se répétant en série et formant des barres plus ou moins longues. Ces barres sont très compactes et très rationnelles, ce qui représente un atout pour l’isolation thermique de leur enveloppe mais produit des bâtiments très monotones. Dans le cadre du nouveau projet les interventions prévues concernent la mise en place de nouveaux ascenseurs, l’isolation par l’extérieur et la fermeture des loggias. Ces interventions techniques et architecturales vont permettre de qualifier les immeubles et surtout d’apporter des rythmes fractionnant leur grande linéarité.

Concernant l’ITE nous proposons de travailler sur une mise en valeur des soubassements, des pignons borgnes et des cages d’ascenseur par des parements en brique gris clair ou grège. L’idée est d’apporter un matériau texturé d’aspect plus précieux sur ces emplacements stratégiques expressifs de l’architecture d’ensemble. Cette mise en place permet de réhausser la qualité d’aspect tout en gardant une maîtrise de coûts de façade raisonnée.

Concernant les nouveaux ascenseurs nous proposons de ne pas les implanter comme les ascenseurs actuels mais de les détacher de la façade. Le vide ainsi créé entre le bâtiment et le pylône apporte une dynamique et surtout permet de faire entrer la lumière naturelle dans la cage d’escalier. Par ailleurs grâce à cet écartement il a été possible de créer une entrée de hall et un accès direct à la cage d’escalier sans aucune modification et surtout sans création d’édicule d’entrée.

Concernant les loggias existantes nous avions deux approches possibles :
– Créer une isolation en fond de loggias mais l’épaisseur d’ITE allait réduire la largeur du balcon le rendant pratiquement inutilisable.
– Fermer les loggias par des ensembles vitrés ouvrants et occultables. Ce principe permet de transformer les loggias en espaces intérieurs l’hiver, de les ouvrir en été les rendant adaptés aux modes de vie en toute saison. Le second avantage est surtout d’éviter l’isolation des fonds de balcons et donc de maintenir la largeur d’occupation. Sur le plan thermique cette solution est également la plus performante. Nous proposons donc dans notre projet la fermeture des loggias.
Afin de les protéger ces loggias vitrées contre l’ensoleillement excessif, des stores extérieurs type brises soleil orientables (BSO) sont prévus sur les faces Sud et ouest des immeubles.

Concernant les gammes de matières et de couleurs nous avons voulu de redonner une certaine classe aux immeubles. Pour celà nous avons évité les couleurs vives à présent trop connotées. Nous avons plutôt joué sur une grande sobriété d’aspect et sur de variations subtiles, ainsi les variations de teinte entre les parements en briques (grège clair) et les façades en ITE (blanc gris) restent dans des tonalités relativement proches qui permettent surtout de faire ressortir les différents volumes. Seules les huisseries des loggias et les loggias sont en teinte bois clair afin de dessiner les seuls soulignages de couleur chaude sur les façades blanches et grises.