RÉHABILITATION DE 245 LOGEMENTS, EN SITE OCCUPÉ

ARCHITECTE : JSA
BUREAU D’ÉTUDES : DPI (structure) / BETICS (fluides) / DENIZOU (économiste)
NOM MAÎTRE D’OUVRAGE : SACVL
ANNÉE DE RÉALISATION : LANCEMENT ÉTUDE 2012 / LIVRAISON 2016
DÉLAI DE CHANTIER: 18 MOIS
PRESTATIONS RÉALISÉES : BASE+ EXE 1 (études) + EXE 2 (chantier)
MONTANT DE TRAVAUX : 10 600 000,00 €HT
ADRESSE : 60, 64, 68, 72 MONTÉE DE L’OBSERVANCE 69005 LYON

NOMBRE DE LOGEMENTS : 245
SUPERFICIE PARCELLE : 11 885 M2
SURFACE PLANCHER : 2 540 M2
LABEL OBTENU : BBC RÉNOVATION
MARCHE DE TRAVAUX : ENTREPRISE GÉNÉRALE

MISSION

Isolation par l’extérieur et vêture des rez-de-chaussée, changement des menuiseries extérieures, mise en lumière, réfection des couvertures, modification des garde-corps, réfection colonnes de chute, réfection système de chauffage et VMC, réfection des équipements électriques, réfection des parties communes, aménagement des abords, création désenfumage, changement des portes palières.

PRÉSENTATION

L’ensemble « Le Belvédère» porte très bien son nom. Il domine tout le secteur Nord-Est de Lyon et reste visible dans le paysage depuis des lieux majeurs de l’agglomération, notamment depuis le site Chazière à la Croix Rousse, l’avant du tunnel de Fourvière en entrée Nord de Lyon, et surtout depuis les berges de Saône en centre ville. Toutes les façades de chaque tour sont donc stratégiquement importantes. Par ailleurs, les 4 bâtiments semblent émerger de l’écrin de verdure formé par la colline de Fourrière, ce qui fait contraster de manière très prégnante leur forme cubique.

Paradoxalement, il est beaucoup plus aisé de retraiter et de redonner une image de qualité à ces bâtiments construits entre la fin des années 50 et le début des années 60 qu’aux architectures maniéristes des années 80. Leur architecture rationnelle et sobre présente une qualité de composition assez efficace et leur structure optimisée se prête bien aux réhabilitations. Ces bâtiments ponctuent le paysage lyonnais en signaux relativement puissants et brutaux. il est possible cependant simplement par le soin et la qualité de traitement de leur enveloppe de les transformer en jalons architecturaux bien intégrés sur la colline de Fourvière.
Il nous paraît amusant à ce titre de comparer ce contexte au village de San Gimignano en Italie dont les grandes tours médiévales dominent le bourg, ces tours bien que monolithiques s’intègrent uniquement grâce à l’appareillage et la qualité de matériau (pierre en l’occurrence). Sans avoir la prétention de reproduire cette qualité, nous pensons cependant qu’il est possible d’utiliser l’émergence des tours dans la silhouette urbaine et de transformer l’image du «belvédère» simplement par la qualité des enveloppes.

245 LOG_SACVL_Existant 1

245 LOG_SACVL_Esquisse

RÉALISATION

DSC07044 DSC06304

REPORTAGE

160419-Belvedere-02-A.Simonnot 160419-Belvedere-06-A.Simonnot160419-Belvedere-30-A.Simonnot© Photos A.Simonnot 

ACTUALITÉS

LE PROGRES – Lundi 23 Mars 2015

px

 

LE MONITEUR – Vendredi 10 Juin 2016

20160510 MONITEUR