Lauréat 22 logements Quai Illhaeusern à Collonges au Mt d’Or



Notre projet se compose de deux unités articulées par un nœud de circulation verticale afin de créer un ensemble homogène de constructions avec la volumétrie du bâti mitoyen existant. La petite unité s’adressant au front de Saône prolonge exactement le gabarit et l’alignement de toiture du bâti existant. La grande unité se glisse dans la profondeur du parc boisé formant ainsi un front bâti en arrière-plan des arbres et minimisant l’impact sur le patrimoine végétal. La notion d’équilibre et d’homogénéité avec les bâtiments existants nous a semblé primordiale, nous avons donc étudié les volumétries à l’échelle de l’îlot complet et non uniquement sur notre projet, ainsi l’ensemble rappelle un cloître enveloppant une cour intérieure.

Notre projet accompagne la parcelle dans sa profondeur et se cale contre la limite Nord afin d’orienter l’immeuble plein Sud face à l’ensoleillement d’hiver. Il permet de préserver au mieux les arbres existants et favoriser l’effet d’allée boisée débouchant sur les bords de Saône. Il permet de créer une jonction et une continuité avec l’immeuble traditionnel dont le pignon Sud semble attendre un prolongement. Il perpétue le rythme urbain du bord de Saône alternant des fronts bâtis et des percées végétales. Enfin, il présente peu de façades tournées vers les nuisances sonores venant de la rue et surtout de l’usine située à l’Ouest de la parcelle. Cette implantation minimise les terrassements, profite du décaissé de terrain déjà existant et de celui laissé par la démolition du bâti existant.